La Blogothèque
Autour du monde
avec le soutien du CNC

Londres, la ville qui voit, dit-on, naître un groupe de rock toutes les heures…

Londres débordante d’activité, ses ruelles sombres, les puces de Camden Lock depuis longtemps infestées par les touristes, la City, les rues tranquilles de Notting Hill, les pelouses verdoyantes de Regent’s park, la caserne des Horse Guards et la Tamise. Arriver à Londres, c’est arriver en terrain connu. Pourtant la ville nous réserve bien des surprises. En trois jours, nous passons de la pluie froide et entêtante au ciel couvert et aux bourrasques de vent avant, le dernier jour, de déambuler incrédules sous un soleil radieux. Tous les climats de l’Angleterre en trois jours, on ne pouvait rêver mieux.
Mais Londres, bruyante et vivante, est aussi une vieille dame. On ne doit pas la brusquer, surtout lorsque l’on est Français et donc par nature susceptible de commettre des faux pas. Nous sommes les mal-élevés des Anglais.
Ces trois jours auront été marqués par trois interdictions. Interdictions de filmer dehors puis à l’abri le lundi. Éjection violente d’un pub à Camden le lendemain soir. Insultes en pleine rue le troisième jour. Filmer sans autorisation n’est décidément pas facile à Londres, malgré les caméras de surveillance qui, elles, sans relâche, filment tout le monde. Bienvenue dans le monde de demain. Bienvenue à Londres.

Tous les groupes en Angleterre

RSS

Aucun résultat

  • Voir tous les concerts autour du monde